Skip to main content
 
01 November 2020

Michèle Andres, Marketing Director

C’est l’heure du petit-déjeuner avec Michèle Andres, Marketing Director à la Boulangerie Fischer. Un café, des viennoiseries, 10 questions et 10 réponses à la volée. C’est parti…   

  • Qu’est-ce qui te fait te lever le matin ?  

M.A. : Un café noir, préparé par ma moitié… 

  • En 3 mots, comment décrirais-tu ton rôle au sein de la Boulangerie Fischer ? 

M.A. : Mon rôle est de définir l’ensemble de la « stratégie » marketing et de la communication en accord avec l’identité et les valeurs de l’enseigne… Désolée, ça fait plus de trois mots… (rires). 

  • A quoi ressemble une journée de travail type ? 

M.A. :  C’est une journée où je vais avoir des projets, mais aussi des temps de travail très différents et où je vais essayer de garder une vision d’ensemble cohérente. Ça passe par : définir nos prises de paroles sur nos différents supports de communication, développer un projet de partenariat, concevoir une opération marketing mettant l’accent sur l’expérience client, ou encore, rédiger un article sur le développement d’un nouveau produit… Bref, le maître mot, c’est de garder une gestion des différents projets avec une « overview » correspondant aux objectifs de l’entreprise.  

  • Si tu pouvais, le temps d’un jour, échanger ton poste de travail avec quelqu’un de l’entreprise, qui serait cette personne ? 

M.A. :  Un de nos pâtissiers ou de nos boulangers. En 2014, en commençant à travailler à la Boulangerie Fischer, j’étais très loin d’imaginer le savoir-faire nécessaire pour exercer ces nobles métiers. 

  • Quel autre métier aurais-tu pu ou souhaité exercer… ? 

M.A. :  Journaliste.  

  • 2 vœux pour ces 5 prochaines années ? 

M.A. : Avoir la même énergie, sans laquelle je ne pourrais pas réaliser tout ce qui me tient à cœur au sein de l’entreprise et garder une bonne dose d’enthousiasme. A partir de là, tout est possible ! 

  • En 1 mot, ce que tu changerais chez toi ? 

M.A. : Mon impatience.  

  • Quels conseils donnerais-tu aux nouvelles recrues ? 

M.A. :  Faites ce que vous aimez et aimez ce que vous faites… C’est un peu « bateau », mais le message est effectivement de trouver la voie qui te correspond, qui t’anime… Cela veut dire, se chercher, faire des choix, se tromper parfois, recommencer, jusqu’à ce que tu trouves ta place… celle où tu te sens bien ; celle qui te donne envie de t’investir… 

  • D’un point de vue culinaire, quel pays serais-tu ?  

M.A. : Un pays aux notes méditerranéennes… la Grèce par exemple… 

  • Un péché mignon Fischer ? 

M.A. : Je dirais une tresse aux noisettes ou le « Nussecken ». Une viennoiserie composée d’un fourrage aux noisettes et d’un glaçage chocolaté… J’adore… ;)